[Retour à l'accueil de Solelhada]
[Solelhada ]
[World Solar Challenge]
[L'Aventure solaire - Un véhicule solaire de Midi-Pyrénées au WSC'2001]
[LEEI]
[CNRS]
[ENSEEIHT]
[Conseil Régional Midi-Pyrénées]
[Ministère de la Recherche]
[INPT]
[Conseil Général des Hautes Pyrénées]
[AIN7]
[Michelin]
[circuit d'Albi]
[ENSICA]
[CIEN]
[Gerling]
[AIR FRANCE INDUSTRIES]
[AXSON]
[Protoplane]
[Contact technique]
Stéphan Astier
Tél : 05 61 58 83 59
[Contact Presse]
Martine Croquette
Tél : 05 62 25 54 73

Une compétition internationale

En 1982, Hans Tholstrup, aventurier Australien construit le Quiet Achiever, un véhicule électrique équipé de cellules solaires, avec lequel, en 1983, il traverse en 20 jours l’Australie de Perth à Sydney, soit 4129 km. Afin de promouvoir les énergies nouvelles, il imagine alors une compétition internationale : le défi est de parcourir le plus rapidement possible les 3000 km de Darwin à Adélaïde, en n’utilisant que l’énergie du soleil : le World Solar Challenge.

[Solar odyssey]Le premier départ est donné le 1er novembre 1987 aux 23 participants ayant rivalisé d’imagination, dont 7 seulement parviennent à l’arrivée. A leur tête le superbe Sunraycer de General Motors a fait la traversée à 65km/h de moyenne. Courue tous les trois ans cette course mondiale de véhicules solaires est devenue prestigieuse.

Sa prochaine édition, Solar Odyssey 2001, se déroulera du 18 au 28 novembre 2001.


Une superbe aventure

Les véhicules roulent toute la journée, partant à 8h et stoppant à 17h, où qu’ils se trouvent, souvent en plein « bush ». L’énergie solaire est convertie en électricité par des générateurs photovoltaïques dont la surface est limitée à 8m2 pour les monoplaces et 12m2 pour les biplaces.

Les dimensions maximales des véhicules sont :

6m de long, 2m de large et 1,6m de haut.

Les technologies de batteries déterminent plusieurs catégories.

[Une superbe aventure...]

Des vitrines technologiques

Des solutions techniques qui font leurs preuves sur ces sunracers se retrouveront sur de futurs véhicules électriques. Les constructeurs américains et japonais, sensibles à ces enjeux, ont marqué cette course depuis son début, en 1987, par des participations spectaculaires en présentant de véritables vitrines technologiques : Honda a investi 80 MF pour remporter cette course en 1993, puis en 1996 à la vitesse moyenne de 89,75 km/h en consommant seulement l’équivalent énergétique de 6 litres d’essence.

Héliotrope au WSC ’96

En 1996 la France est enfin représentée par deux véhicules universitaires “ Hélios ” et “ Héliotrope ”, qui termineront 20ème et 21ème sur 46 participants. Le système électrique d’Héliotrope, conçu au laboratoire LEEI associé au CNRS, était en particulier équipé d’un moteur-roue à très haut rendement directement issu des recherches menées dans ce laboratoire, il a terminé 3° dans sa catégorie.

SOLELHADA se prépare à participer à SOLAR ODYSSEY 2001 le 18 novembre 2001.

Pour plus de renseignements

Laboratoire d’Electrotechnique et d’Electronique Industrielle
2, rue Camichel BP 7122 - 31071 TOULOUSE cedex 7 -
Tél : (33) 05 61 58 82 08 - Fax : (33) 05 61 63 88 75 - http://www.leei.enseeiht.fr