[Retour à l'accueil de Solelhada]
[Solelhada ]
[Le projet]
[L'Aventure solaire - Un véhicule solaire de Midi-Pyrénées au WSC'2001]
[LEEI]
[CNRS]
[ENSEEIHT]
[Conseil Régional Midi-Pyrénées]
[Ministère de la Recherche]
[INPT]
[Conseil Général des Hautes Pyrénées]
[AIN7]
[Michelin]
[circuit d'Albi]
[ENSICA]
[CIEN]
[Gerling]
[AIR FRANCE INDUSTRIES]
[AXSON]
[Protoplane]
[Contact technique]
Stéphan Astier
Tél : 05 61 58 83 59
[Contact Presse]
Martine Croquette
Tél : 05 62 25 54 73

Page traduite en Anglais

Le projet SOLELHADA, consiste à réaliser un véhicule solaire pour participer au World Solar Challenge (WSC), prestigieuse course internationale de véhicules solaires.
C'est suite à une première participation réussie en 1996, avec le véhicule Héliotrope engagé par Lucien Giol et son équipe «France For World Solar Challenge » classé 3ème dans sa catégorie, que ce nouveau projet, associant deux écoles d'ingénieur toulousaines, l'ENSEEIHT et l'ENSICA, a été initié sous la maîtrise d’œuvre du Laboratoire d’Electrotechnique et d’Electronique Industrielle, le LEEI, associé au CNRS.

Sur Solelhada portent des solutions innovantes permettront de participer au niveau des meilleurs Sunracers du monde au 6° WSC : la Solar Odyssey 2001 du 18 au 28 novembre 2001 en Australie.

Un projet de haute technologie à dimension sociétale

[Dessin véhicule]
[Photo équipe]
Arrivée du premier Rallye Phébus de véhicule solaires à Toulouse,
Cité de l ’Espace, Juin 2000
[Photo Exposition]
Exposition à la première Biennale de l’Environnement
Bobigny, Septembre 2000

Ces véhicules solaires, au cahier des charges extrême, constituent un support original de travaux de recherche visant une maîtrise accrue de l’énergie : leurs panneaux solaires, fournissent une puissance inférieure à 1500W, tout juste celle d’un sèche cheveux.

A 60 km/h ils consomment l’équivalent énergétique de 1 litre d’essence au 1000 km!

Pour relever ce défi, ils embarquent les technologies les plus performantes:
cellules solaires et batteries les plus avancées, structures ultra-légères, aérodynamique ultra-fine, pneumatiques spéciaux, moteurs et électronique à très haut rendement.

Cette haute technologie prend une réelle dimension sociétale car elle vise clairement les économies d'énergie et la protection de l’environnement. C’est pourquoi le véhicule est présenté par le CNRS aux manifestations scientifiques : expositions sur l’environnement, journées de la science, rallyes, SITEF 2000…; autant d’occasions de rencontrer le public et de constater, qu’au delà de l’attrait esthétique immédiat du véhicule, le citoyen porte un très vif intérêt à ce type de projet technologique symbolique de protection de l’environnement.


Pour plus de renseignements

Laboratoire d’Electrotechnique et d’Electronique Industrielle
2, rue Camichel BP 7122 - 31071 TOULOUSE cedex 7 -
Tél : (33) 05 61 58 82 08 - Fax : (33) 05 61 63 88 75 - http://www.leei.enseeiht.fr